Vous êtes ici : Direction académique » Actualités

Cp et Ce1 dédoublés : 174 classes dans le département

Cp et Ce1 dédoublés : 174 classes dans le département

Dix-huit écoles en Rep + et vingt-quatre écoles en Rep sont concernées cette année par le dispositif des classes de CP et CE1 dédoublées : 64 classes de CP en Rep+, 55 classes de CP en Rep et 55 classes de CE1 en Rep+.

Les enseignants impliqués dans ce dispositif mettent en avant une entrée plus rapide dans les apprentissages et un climat de classe plus apaisé.

Leur pédagogie a été adaptée à cette nouvelle organisation. La réduction des effectifs permet en effet de travailler au plus près des besoins des élèves dans des espaces de classe aménagés. Les enseignants estiment également qu’ils repèrent plus rapidement les difficultés des élèves et peuvent y remédier plus vite. Le travail collectif construit pour les décloisonnements ou les temps de regroupements entre classes, favorise quant à lui la connaissance de tous les élèves d’un niveau de classe pour croiser les regards.
 

CP CE1 dédoublés - un espace regroupement et lecture autonomeCP CE1 dédoublés - un rituel pour entrer en classe à l'école Georges SandCP CE1 dédoublés - des affichages à hauteur d'élèves
 

Autre avantage mis en avant : la personnalisation des apprentissages. «En CP, on ne s'adresse pas de la même façon à un enfant lecteur qu'à un autre qui ne sait pas déchiffrer l’alphabet», souligne un enseignant. Le faible effectif lui permet aussi «d'être plus mobile» pour pouvoir s’adresser plus souvent à chaque élève. De même, chaque élève bénéficie de plus de temps de parole permettant un travail riche sur le langage et la compréhension orale.
 

CP CE1 dédoublés - du temps avec chaque élève
CP - CE1 dédoublés - du temps avec chaque élève

 

Aménager l’espace de la classe

L’espace des classes est aménagé et souvent modulable en fonction des activités et des moments. Les lieux sont clairement différenciés pour être vite identifiés par les élèves. On y reconnait presque toujours un coin regroupement. «Je le faisais déjà dans mes anciennes classes mais là c’est différent car c’est un vrai lieu d’échanges langagiers où chaque élève peut s’exprimer», note une enseignante. Dans certains espaces, on peut travailler sans être assis à une table. Il y a parfois un espace sciences, un espace d’écoute d’album, un espace pour écrire, et même quelquefois un endroit pour s’isoler, si l’élève se sent fatigué.
 

CP CE1 dédoublés - un atelier autonome d'écritureCP CE1 dédoublés - un atelier manipulationCP CE1 dédoublés - un atelier mathématique
CP CE1 dédoublés - des ateliers

A l’école Georges Sand à Nantes, «rien n’est statique, on peut bouger les tables, les déplacer», explique une enseignante. Les affichages y sont aussi plus nombreux et à la hauteur des élèves ce qui les rend accessibles lorsqu’ils en ont besoin. Dans certaines classes, les enfants n’ont pas de place attitrée et tout le matériel est mis en commun. Les élèves se déplacent pour aller chercher cahiers et matériels dans un endroit défini de la classe.
 

Les élèves des classes se regroupent pour les ateliers à l’école Georges SandLes élèves des classes se regroupent pour les ateliers à l’école Georges SandLes élèves des classes se regroupent pour les ateliers à l’école Georges Sand
Les élèves des classes se regroupent pour les ateliers à l’école Georges Sand : informatique, anglais, jeux mathématiques, débat, graphisme.

Favoriser le travail collectif des enseignants

Le travail d’équipe permet de préciser collectivement les objectifs d’apprentissage (la compréhension, le code, l’écriture..) et de partager l’analyse des obstacles rencontrés par les élèves.

Outils, progressions, cahiers de suivi, manuels, sont construits collectivement. Une méthode de lecture commune est choisie. De même, des échelles descriptives peuvent être conçues et mutualisées : lecture, écriture pour l’école Georges Sand, numération à l’école du Baut.

Les emplois du temps des classes sont alignés ce qui permet d’organiser des groupes de besoins regroupant les élèves de toutes les classes.

Les enseignants bénéficient de deux jours de formation et ils sont aussi accompagnés par les équipes de circonscription. En Rep +, les enseignants ont des temps de concertation tout au long de l’année et une brigade d’enseignants remplaçants (toujours les mêmes pour chaque classe) est associée aux écoles.

Le ministère souhaite mettre en place des outils pour faciliter le partage des bonnes pratiques et les échanges entre professeurs, cadres de l’éducation nationale et chercheurs.
 

Associer les parents d’élèves

Les liens avec les familles (en début d’année pour expliquer l’aménagement de l’espace, les organisations, les modalités de travail) sont favorisés. Des rencontres individuelles sont organisées plus fréquemment. L’effectif réduit doit être une aide au développement de l’autonomie des élèves et pour apprendre à coopérer et cela peut être aussi clairement expliqué aux parents

Partenaires :
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 23/11/2018

Nous écrire