Vous êtes ici : Scolarité et vie de l'élève » Politique éducative » Partenariat territorial

Charte départementale des politiques éducatives territoriales : 90 partenaires réunis sur le pays de Retz

Charte départementale des politiques éducatives territoriales : 90 partenaires réunis sur le pays de Retz

Les acteurs des politiques éducatives territoriales du pays de Retz se sont réunis en novembre pour une journée de travail sur le thème : « Action éducative : santé et bien-être des adolescents sur le pays de Retz ».

Charte départementale des politiques éducatives territoriales : 90 partenaires réunis sur le pays de RetzLa journée a rassemblé 90 participants issus des collectivités, des établissements scolaires, des services sociaux et de santé, des structures d’accueil et de loisirs des adolescents. Dans son rapport introductif, Mme Marie-Hélène Neyrolles, déléguée territoriale de la Loire-Atlantique à l'Agence régionale de santé (Ars), a souligné «la bonne santé de la grande majorité des jeunes en Loire Atlantique» grâce notamment à l’action collective qui permet «d’agir tôt et d’agir ensemble». Selon elle, «la connaissance des autres acteurs éducatifs et de leurs contraintes est essentielle pour réussir le partenariat au service du projet d’éducation à la santé».

Des lieux d’accueil et des groupes ressources

«Les points infos santé installés en plusieurs lieux du territoire» ont été présentés par plusieurs intervenants comme «des éléments essentiels des dispositifs d’accompagnement». De même pour les groupes ressources locaux qui existent dans le département et réunissent les acteurs de terrain «qui ont besoin de rechercher collectivement des solutions face à certaines situations difficiles».

Monsieur Picard, élu de la Communauté de communes Clisson-Sèvre et Maine, a aussi insisté sur la nécessité «d’aider les parents pour qu’ils comprennent mieux les problématiques de leurs adolescents», en organisant par exemple des conférences. Lors des échanges organisés l’après-midi, tous ont aussi mis en avant la nécessité de travailler sur le long terme « pour aider les élèves à prendre conscience de leurs propres compétences face aux aléas possibles de la vie» et pour travailler à «la prévention des conduites à risques liées à l’adolescence».

Type :
Partenariat - convention
Partenaires :
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 05/12/2018