Vous êtes ici : Vie pédagogique » Mathématiques

Année des mathématiques : le plan Villani-Torossian dans le département

Année des mathématiques : le plan Villani-Torossian dans le département

Les référents mathématiques, dont la mission est de renforcer l'accompagnement des équipes enseignantes, ont pris leur fonction cette année dans treize circonscriptions du premier degré. Ils représentent la quatorzième des « 21 mesures pour l'enseignement des mathématiques » du plan construit sur la base du rapport rédigé par le mathématicien Cédric Villani et l’Inspecteur général Charles Torossian.

Les référents mathématiques sont des maîtres formateurs. Chaque référent suit dans l’année cinq groupes d’une dizaine d’enseignants volontaires travaillant en priorité dans les écoles du réseau prioritaire ou en zone rurale. En fonction d’une thématique choisie par le groupe, les enseignants investissent une démarche de développement professionnel entre pairs et en équipes. Frédérique Kuentz, chargée de mission départementale en mathématiques, coordonne le dispositif au niveau départemental. Elle explique que « ces formations longues, proches des préoccupations et des questionnements de terrain vont permettre de renforcer les compétences des enseignants, surtout quand ils n’ont pas suivi une formation scientifique ». Environ 540 enseignants bénéficient de ce plan cette année.
 

Manipuler-verbaliser-abstraire à tous les niveaux de la scolarité

Lors des temps de regroupement (quatre temps par groupe formé), les enseignants et leurs formateurs approfondissent les problématiques et les connaissances théoriques et pédagogiques sur les notions retenues (numération, calcul, résolution de problèmes). Ils préparent des séances qu’ils observeront et réaliseront dans leurs classes. Les éléments à observer (gestes professionnels, attitude des élèves, analyse de leurs réussites et de leurs difficultés) sont établis en commun.

Des temps d’analyse sont programmés pour  réfléchir aux améliorations à apporter pour construire un enseignement efficace et lutter contre les difficultés des élèves. L’observation porte aussi sur les différentes étapes de l’apprentissage (la manipulation, la verbalisation, l’abstraction) qui doivent être présents à tous les niveaux de la scolarité. La question du matériel (bouliers, abaques, réglettes de couleur quand il s’agit de numération), la trace écrite (peu présente dans les manuels), les affichages et leur évolution, font partie du travail construit en commun pour faire progresser les élèves.

Thématique :
Mathématiques
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 04/12/2019