Vous êtes ici : Vie pédagogique » Maîtrise de la langue française

Concours d’écriture en Rep + : une classe de Saint Nazaire récompensée

Concours d’écriture en Rep + : une classe de Saint Nazaire récompensée

La nouvelle écrite par la classe de Cm2 de l’école Albert Camus de Saint Nazaire a été retenue par le jury académique du concours d’écriture organisé pour la troisième année dans l’Académie de Nantes

Le concours invitait les élèves à écrire individuellement ou collectivement une nouvelle fantastique à la suite de l’incipit rédigé par l’écrivain Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012 pour “Le Sermon sur la chute de Rome“. Pour les classes de cycle 3, il s’agissait de prolonger l’histoire de Kahina, une fillette qui soudainement ne comprend plus la langue parlée par les adultes.

Les élèves de l’école Albert Camus ont écrit plusieurs textes qu’ils ont regroupés lors de séances collectives. Ils se sont ainsi mis d’accord sur «le rôle d’un scientifique», les différents personnages, les lieux de l’histoire et les éléments de résolution. Ils ont corrigé collectivement le texte «en réfléchissant sur l’orthographe et le vocabulaire». Pour pouvoir venir chercher leur prix à Nantes, ils ont aussi écrit une lettre à la mairie de Saint-Nazaire afin de demander un minibus.

Concours d’écriture en Rep +

Quatre classes du REP+ Pierre Norange étaient inscrites au projet d’écriture «pour faire écrire les élèves et lever le blocage face à cette activité». Les enseignants interrogés valorisent “la motivation des élèves à participer à un concours“ et soulignent que “la plupart des élèves ont écrit des textes de plus en plus longs et de mieux en mieux construits“. Les textes ont parfois été lus à d'autres classes pour en vérifier la compréhension.

Une fin mystérieuse

A l’école Georges Sand, à Nantes, les classes ont lu plusieurs nouvelles fantastiques proposées dans une Anthologie des contes fantastiques. Les enseignants ont proposé à leur élèves d’écrire “une fin mystérieuse pour que l’histoire terminée ne soit pas forcément entièrement résolue, qu’il reste un mystère, un élément qui fasse réfléchir le lecteur“. Plusieurs textes font référence à Nantes, aux Machines de l’île, aux navettes de la Loire devenues des éléments constitutifs ou mystérieux de l’histoire. Dans une autre production, tous les livres de la bibliothèque ont été réécrits dans une langue étrangère.

Concours d’écriture en Rep +

Une formatrice académique Education prioritaire a mené à l’école un stage « pour travailler la persévérance scolaire en production d’écrits».

A l’école du Baut, les classes ont commencé par une séance collective “pour lire et étudier l’incipit et établir des critères de réussite“. Les premiers textes ont été produits à deux et améliorés par groupe afin de “rechercher la cohérence en mixant les différentes productions“ explique une enseignante qui souligne que ce concours “a favorisé la cohésion de la classe“. Chaque élève aura l’ensemble des nouvelles sous la forme de recueil mis en page et en image par les élèves lors de séances en salle informatique.

Type :
Concours - jeux
Thématique :
Langue française - lecture - écriture
Partenaires :
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 11/06/2019