Vous êtes ici : Direction académique » Actualités » Archives

Des médiateurs scolaires cet été auprès des enfants des bidonvilles

Des médiateurs scolaires cet été auprès des enfants des bidonvilles

Des médiateurs scolaires des PEP sont intervenus pendant l’été dans les bidonvilles de Nantes et des communes de Nantes métropole. Ils ont proposé aux enfants (de 2 à 15 ans) des activités diverses : jeux, peinture, bricolages, activités sportives, langage. Ils ont ainsi poursuivi leur travail pour accompagner et favoriser leur scolarisation.

Des médiateurs scolaires cet été auprès des enfants des bidonvilles
Des médiateurs scolaires cet été auprès des enfants des bidonvilles

Actuellement cinq (bientôt sept) les médiateurs suivent pour le moment 300 enfants. Depuis janvier 2021, ils sont présents chaque semaine sur les différents territoires (une douzaine) dont ils s’occupent. Ils ont tissé des liens avec les familles qu’ils accompagnent lors de toutes les étapes : inscription dans les établissements scolaires, prises de rendez-vous avec les enseignants, recherche de matériel, recherche de moyens de transport. Ils interviennent aussi parfois dans les classes pour certains projets et ils proposent des activités le mercredi et les vacances scolaires. Leur but : lever tous les obstacles à la scolarisation et accompagner une fréquentation régulière et assidue des écoles pour améliorer la maîtrise de la langue, favoriser la socialisation et lintégration.

Des tests de positionnement

Le Casnav (Centre académique pour la scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs) et les enseignants d’UPE2A (Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) travaillent avec l’association dont dépendent les médiateurs. Les “PEP Atlantique Anjou liensont engagées depuis de nombreuses années pour le droit et laccès à tous à l’éducation, à la culture, à la santé, aux loisirs, au travail et à la vie sociale. Elle est agréée par le Préfet de la région Pays de la Loire.

Le Casnav réalise notamment des tests de positionnement des enfants non encore connus pour établir et proposer une orientation : une scolarisation ordinaire, en dispositif UPE2A-NSA s’ils ne savent pas du tout lire, en dispositif UPE2A s’ils ne parlent pas français mais qu’ils savent lire dans leur langue. Ils peuvent ainsi bénéficier d’heures spécifiques d’enseignement de français-FLS, français langue de scolarisation.

Cette médiation scolaire auprès des enfants vivant dans les bidonvilles doit aussi permettre d’accueillir les parents dans les écoles pour des ateliers OEPRE lien - Ouvrir l'école aux parents pour la réussite des enfants.

Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 30/09/2021

Nous écrire