Vous êtes ici : Direction académique » Actualités

Etats Généraux du Numérique Territorialisés EGNT

Etats généraux du Numérique en Loire Atlantique : des constats et des propositions

Les deux rencontres à distance organisées dans le département pour les Etats généraux du Numérique, les 12 et 13 octobre, ont permis de mutualiser un certain nombre de propositions sur les différentes thématiques proposées à différents acteurs du numérique éducatif.

Concernant l’égal accès au numérique, les ENT (E-primo pour le 1er degré, E-lyco dans le second degré) ont montré leur efficacité pour assurer la continuité pédagogique pendant le confinement. Les fonctionnalités qu’elles proposent ont aidé à maintenir les liens, notamment en éducation prioritaire ou pour les élèves à besoins particuliers.

Pour favoriser l’équipement des familles, des initiatives ont été portées par les établissements eux-mêmes, par les collectivités et les associations partenaires de l’éducation, afin de poursuivre l’accompagnement des élèves qui ne disposaient pas d’équipement adapté ou suffisant.

Tous les participants se sont entendus pour affirmer que la formation de tous les acteurs doit être renforcée afin que les élèves puissent travailler à distance dans de bonnes conditions. La création d’espaces ouverts dans les établissements pour former les enseignants, les familles, les élèves, les acteurs des différents temps éducatifs, a été soutenue.

Il a été proposé d’expérimenter dès à présent à distance une partie des dispositifs daide (devoirs faits, stages de réussite, APC).
 

Collaborer et travailler autrement

Plusieurs témoignages ont montré que la continuité pédagogique a été assurée avec cohérence, surtout quand les équipes pédagogiques ont travaillé ensemble pour s’entraider et partager leurs expériences. L’accompagnement des enseignants par les ERUN (Enseignants référents aux usages du Numérique) et les RUPN (référents pour les ressources et usages pédagogiques numériques) a été largement valorisé. Ils accompagnent également en ce moment des expériences d’apprentissages hybrides, même en classe, pour familiariser les élèves à ces pratiques.

Le parcours de compétences (PIX) pour les élèves mais aussi les enseignants, de l’école au lycée, doit être un outil au service des élèves pour qu’ils deviennent acteurs du numérique, quel que soit leur âge, en comprennent les enjeux et les dangers, et notamment la RGPD (Règlement général sur la protection des données). Des élèves-ambassadeurs du numérique pourraient également partager leurs connaissances.

Autre proposition, la création d’un parcours numérique pour les élèves, à l’image des quatre parcours éducatifs déjà existants.

Thématique :
Numérique
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 24/11/2020

Nous écrire