Vous êtes ici : Scolarité et vie de l'élève » Vie à l'École

À voir aussi

À votre écoute

  • Ligne harcèlement
    • Nationale : 30 20 (appel gratuit)
    • Académique : 02 40 37 33 33
      du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf jours fériés)
  • Ligne aide handicap école : 0800 730 123 (appel gratuit)
    Du lundi au vendredi de 9h à 17h
Journée nationale de lutte contre le harcèlement : de nombreuses actions dans le département

Journée nationale de lutte contre le harcèlement : de nombreuses actions dans le département

De nombreuses actions sont conduites dans les établissements scolaires du département pour lutter contre le harcèlement. La journée nationale de lutte contre le harcèlement du 7 novembre en marque souvent le début. Le sujet reste aussi un axe prioritaire du travail de la CDESC (comité départemental d’éducation à la santé et à la citoyenneté).

A l’école Paul Gauguin, à Nantes, la thématique est abordée dans le cadre d’un travail plus général sur le climat scolaire et la communication positive. Tous les professionnels (enseignants, atsem, personnels de mairie, éducateurs du centre de loisirs proche) sont formés et partagent des actions sur la totalité du temps de l’enfant. Des séances spécifiques sont organisées avec des thématiques diverses selon les niveaux de classe (comment exprimer ses émotions, avec des mots, avec son corps en CP, par exemple). Un médiateur intervient dans l’école à partir du CE2. Il travaille également dans le collège du secteur de l’école ce qui permet un engagement auprès des élèves sur le long terme.

A l’école du Soleil Levant à Saint Herblain, des débats sont proposés à partir de supports vidéos. Les élèves ont réalisé des affiches qui sont exposées dans l’école et présentées aux familles. L’école de la Bernardière, à Saint Herblain, a remporté l’an passé le prix académique “Non au harcèlement“ dans cette catégorie.

Au collège du Pays blanc, à Guérande, de nombreuses actions de prévention sont organisées. Les élèves des classes de 6ème ont rencontré l’infirmière et l’assistante sociale pour parler du harcèlement et des diverses formes de discrimination. En quatrième, le cyberharcèlement est au centre des réflexions. Un des objectifs, « montrer la vulnérabilité de chacun » explique la principale du collège. « Vivre ensemble pour bien réussir ensemble » est un axe fort du travail dans l’établissement.
 

Repérer, intervenir

Au collège Sophie Germain à Nantes, tous les élèves de cinquième suivront une formation sur les relations entre élèves. Le thème retenu cette année : comment repérer puis intervenir auprès d'un camarade en situation de mal-être (isolement, difficulté d’intégration, rejet ). Six séances pour chacune des classes sont prévues entre novembre et décembre, dont une plus précisément sur le processus du harcèlement et le rôle de chacun (victime, témoin, agresseur) face à une telle situation. Une fois par mois, un groupe de discussion sur ce thème est ouvert à tous les élèves sur le temps du midi. L’assistante sociale y est accompagnée par la médiatrice qui intervient dans la gestion des conflits.

Au collège Debussy, une séance de prévention sur le harcèlement est organisée dans chaque classe de 6ème par l’assistante sociale, l’infirmière et l'assistante de prévention et de sécurité.

Au cours de la semaine, plusieurs conférences sont aussi organisées dans les collèges et les lycées du département. L’ensemble de la communauté éducative y est convié.

Un prix "Non au harcèlement" est organisé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Les élèves doivent envoyer une production collective (affiche ou vidéo) au référent harcèlement de l’académie de Nantes avant le 31 janvier 2020.

 

Partenaires :
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 03/12/2019