Vous êtes ici : Direction académique » Actualités » Archives

Les petits artistes de la mémoire : Prix académique pour une classe de la Chapelle Heulin

Les petits artistes de la mémoire : Prix académique pour une classe de la Chapelle Heulin

Ce concours scolaire, organisé depuis 2007, a pour objet de transmettre aux plus jeunes la mémoire des combattants de la Grande Guerre et plus largement, de sensibiliser les élèves à l’héritage contemporain de ce conflit européen et mondial.

Une classe de CM1-CM2 de l’école Les Fritillaires a reçu le premier prix de l’Académie de Nantes du concours “Les petits artistes de la mémoire“ organisé par l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG).

Les petits artistes de la mémoire : Prix académique pour une classe de la Chapelle Heulin
Les petits artistes de la mémoire : Prix académique pour une classe de la Chapelle Heulin

Les élèves ont choisi un “Poilu“ originaire de leur commune et ils ont écrit son histoire et son cheminement pendant la guerre. Ils ont réussi à suivre le régiment du soldat Jean Bouillé pour établir une carte de ses déplacements depuis la Chapelle Heulin. « On a retrouvé des lettres écrites par les soldats à leurs familles, les réponses des familles, on a lu des textes sur la vie dans les tranchées », expliquent les élèves qui ont mêlé tout cela pour une adaptation théâtrale et la réalisation d’un film qu’ils ont envoyé au concours.

Un pastiche de carnet de guerre a aussi été fabriqué, avec des dessins à la plume, des pastels et du crayon de bois. On y voit aussi le portrait d’un poilu au fil des mois (barbe, visage qui s’assombrit) dans le décor noir et blanc choisi pour la vidéo.

Les petits artistes de la mémoire : Prix académique pour une classe de la Chapelle HeulinLes petits artistes de la mémoire : Prix académique pour une classe de la Chapelle Heulin

Les archives départementales

Les élèves ont aussi fait des recherches sur un site dédié des archives départementales. Ils y ont retrouvé la trace de Jean Bouillé, mort à Foucancourt le 1er juillet 1916, lors de la bataille de la Somme. Son nom figure aussi sur le monument aux morts de la ville où ils ont rencontré la députée Sophie Errante. «Elle nous a apporté des lettres de ses grands parents qui s’écrivaient presque tous les jours pendant la guerre », expliquent les élèves en présentant les objets trouvés dans leur entourage : des douilles d’obus, des masques à gaz, des casques.

Type :
Concours - jeux
Partenaires :
Partager cette page

Rédigé par Nicolas Charles

M.A.J. le 10/10/2019

Nous écrire