Vous êtes ici : Vie pédagogique » Éducation artistique et culturelle » Spectacle vivant » Danse

ressources continuité pédagogique 44

Dé-confi-danse n°3 - Danser ensemble à l'école

Publié le 26/06/2020 Mis à jour le 26/06/2020

Nous devenons une compagnie !

1. Objectifs

Dans cette dé-confi-danse, nous allons dans un premier temps approfondir la question des espaces qui induisent le mouvement.
Puis nous nous centrerons sur le mouvement lui-même, sans inducteur, dans le même espace neutre qui ne sera plus qu’un prétexte.

2. Approche culturelle

https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/vue-sur-les-marches-herve-robbe?s
Observe comme le chorégraphe Hervé Robbe se sert des structures en bois pour créer des gestes sinueux, dans les courbes et le creux, mais aussi comment il utilise les marches pour jouer sur la profondeur, la hauteur, et accentuer le volume.

3. Mise en route du corps et exploration de l’espace

Mobilisation des différentes parties du corps en cercle. Marcher dans tout l’espace. Puis exploration des escaliers avec rappel des règles de sécurité. Chercher de nouveaux gestes à inventer dans cet espace spécifique en explorant la verticalité, l’instabilité, la répétitivité, les angles.

4. Approfondissement culturel

https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/vue-sur-les-marches-jean-claude-gallotta?s
https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/vue-sur-les-marches-carolyn-carlson?s


Observons ces vidéos de deux chorégraphes qui dansent au même endroit, dans un escalier du théâtre de Chaillot à Paris.
Qu’est-ce que tu trouves de différent dans leur façon de danser ? Dans leur visage et leur regard ? Dans leurs gestes ? Sont-ils précis ou hésitants ? Est-ce plutôt dramatique ou drôle ? Lequel préfères-tu ? Pourquoi ?

5. Exploration gestuelle à la manière de Carolyn Carlson

-  Marchons dans tout l’espace (sans escalier) 

-  Le regard droit vers l’horizon pour une marche rectiligne 

-  Changements de directions soudains avec des arrêts brefs 

-  Le bassin glisse dans l’air comme sur des rails de train 

-  Intention d’une marche centrée sur le squelette, en compression. 


6. Exploration gestuelle à la manière de Jean-Claude Gallotta

-  Marchons dans tout l’espace (sans escalier) 

-  Le regard peut se poser sur des détails partout dans l’espace pour une marche onirique 

-  Changements de directions comme des surprises aléatoires 

-  Toutes les parties du corps sont engagées comme une découverte d’un monde imaginaire 

-  Intention d’une marche centrée sur l’enveloppe corporelle, la peau, les muscles, en dilatation. 


7. Composition

A chaque clap de main, nous changeons de qualité de mouvement, tantôt C. Carlson, tantôt J-C. Gallotta.
Sous forme de jeu (à deux ou à plusieurs) : on fait deviner aux spectateurs de quel chorégraphe on est danseur. Les élèves peuvent ensuite choisir la Compagnie Carlson ou la Compagnie Gallotta. Chaque compagnie va préparer et présenter un spectacle avec les contraintes suivantes :
-  Où sont placés les spectateurs ? 

-  On part d’où ? Comment on commence ? Comment on entre sur scène ? 

-  Ensuite il y a une histoire de marches, comment ça se passe ? 

-  Comment trouver une manière de danser au sol à la manière de notre chorégraphe ? 

-  Comment danser à plusieurs en respectant les gestes barrière ? 

-  On trouve ensuite une autre façon de marcher. 

-  Comment se termine notre danse ? choisir la fin ? 


8. Prolongements possibles :

https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/vue-sur-les-marches-jose-montalvo?s
Le chorégraphe José Montalvo nous montre qu’on est tous différents, tous danseurs, de manière distincte.

https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/lenfance-de-mammame-illustree?s
Le chorégraphe Jean-Claude Gallotta présente un spectacle créé pour les enfants.



 
Chantal Saulnier Mission spectacle vivant & Caroline Siffert Ehrlacher CPC Nantes 1 - DSDEN 44 – Juin 2020




Thématique :
Danse - musique
Date :
26/06/2020
Partager cette page

Rédigé par Vanessa Becavin

M.A.J. le 26/06/2020